L MILLIon et M Schittly - « Notre ADN, c'est le terrain »

Publié dans le panorama le Dimanche 03 février 2019 à 08:52:02

© L'alsace, Dimanche le 03 Février 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

L MILLIon et M Schittly - « Notre ADN, c'est le terrain »
 

 
Lara Million et Marc Schittly, conseillers départementaux de Mulhouse-3, se répartissent harmonieusement les dossiers. Photo L'Alsace/E.D.
Leur mi-mandat est certes passé de près d'un an, mais Lara Million et Marc Schittly, élus en mars 2015 conseillers départementaux (LR) du canton de Mulhouse-3, tiennent à honorer l'une de leur promesse de campagne, en dressant un point d'étape méthodique de leur action. Le binôme peut se targuer d'une entente manifeste, ce qui n'est pas toujours la règle, tant s'en faut. Ainsi l'élu aguerri (Marc Schittly est élu départemental depuis 1988...) et la nouvelle venue (l'élection de Lara Million en 2015 fut la première sur son nom) se répartissent-ils harmonieusement la parole, tout comme les dossiers. À lui, l'action en faveur du sport et du monde associatif ; à elle, en particulier, les questions de finances. « On a vraiment la chance d'être un super binôme, qui travaille en parfaite complémentarité », se réjouit Lara Million. « On forme une bonne cordée », confirme Marc Schittly.
Trois « résultats forts »

Le duo, en bonne logique, tombe d'accord sur trois « résultats forts », obtenus depuis mars 2015. En matière de politique sportive, tout d'abord : « On n'en fait jamais assez, concède Marc Schittly, mais nous avons en particulier obtenu de nos collègues que le Département continue de soutenir le Centre régional sportif de Mulhouse. Et nous mettons désormais l'accent sur la féminisation du sport et la pratique du handisport. » « Au total, nous soutenons année après année 60 comités sportifs et 638 clubs spor tifs » , complète Lara Million.

Deuxième résultat avancé par le duo : l'assainissement des finances départementales réalisé ces trois dernières années. « Après quatre années successives de baisse des dotations de l'État, détaille Lara Million, on était vraiment dans une situation très délicate, où tout notre autofinancement était consommé par les intérêts de la dette... Aujourd'hui, cet autofinancement a doublé, et grâce à de vraies économies de structure, nous avons maintenu le même niveau de service pour la population, sans augmenter les taux d'imposition depuis trois ans. On peut également réinvestir : 113 millions d'euros sont pour cela inscrits au budget 2019, soit 48 % de plus que l'an passé ! »

Troisième et dernier acquis mis en avant par les deux élus : un soutien accru à la vie associative, grâce à la création d'un fonds de solidarité territoriale en 2016. « Chaque élu départemental dispose d'une enveloppe annuelle de 50 000 EUR dans ce cadre, poursuit Lara Million. Marc et moi avons pu aider quelque 80 associations du canton depuis le début du mandat - toujours sur dossier, bien sûr. » Et de citer par exemple la Croix-Rouge et les Restos du coeur, qui souhaitaient pouvoir investir dans du nouveau matériel... « Les Restos ont aussi besoin de rénover leurs locaux de la rue Lavoisier, à Mulhouse, précise encore Lara Million. Ces associations, heureusement qu'on les a, parce que les collectivités locales ne pourraient jamais faire tout ce qu'elles font. »
Participation au grand débat national

Tout dernier point soulevé par les deux élus : le grand débat national voulu par Emmanuel Macron en réponse au mouvement des gilets jaunes. « Nous allons nous y associer, en ouvrant dès ce week-end une rubrique sur mon site web [http://lara-million.fr], afin d'y recueillir les propositions et les faire remonter au président de la République, précise Lara Million. Parce que notre ADN, c'est le terrain, et le contact permanent avec les habitants ». C'est dit.
Emmanuel DELAHAYE