Thann David Brown en quête d'un repreneur

Publié dans le panorama le Mercredi 30 janvier 2019 à 06:09:28

© L'alsace, Mercredi le 30 Janvier 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Thann David Brown

en quête d'un repreneur
 

 
L'entreprise David Brown de Thann est en redressement judiciaire depuis le 5 décembre 2018. Elle conçoit, fabrique et commercialise des engrenages et des réducteurs de vitesse. Photo L'Alsace/S.F.

L'entreprise thannoise David Brown France Engrenages a été placée en redressement judiciaire par jugement de la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Mulhouse le 5 décembre 2018.

 

Sur un site, plus que centenaire, elle emploie aujourd'hui 45 salariés et en a compté jusqu'à 350. David Brown conçoit, fabrique et commercialise des engrenages, des réducteurs de vitesse et des ensembles mécaniques sous l'enseigne Wecko. « Nous faisons partie du groupe anglais David Brown Santasalo. L'objectif de cette procédure de redressement judiciaire est de tenter de trouver un repreneur pour le site de Thann, sinon le groupe aurait directement procédé à la liquidation », indique Guillaume Luck, le directeur général de David Brown.

 

Pour le dirigeant, ce redressement judiciaire est la conséquence d'un recul des investissements des clients de David Brown. « Cinq de nos plus gros clients ont réduit en 2018 le volume de leurs commandes. On en a perdu d'autres sur des marchés insécuritaires en Afrique notamment », explique Guillaume Luck.

 

Malgré ces difficultés et l'inquiétude légitime des salariés, des commandes arrivent et font travailler l'entreprise malgré tout.

 

« Cette phase de redressement doit permettre de trouver un repreneur. Des entreprises ont déjà fait part de leur intérêt ce qui est rassurant. J'ai bon espoir », poursuit le directeur général.

 

Un point d'étape sera fait par la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Mulhouse le 6 février prochain. La procédure de redressement judiciaire s'étalerait sur six mois.

 

Il y a tout juste cinq ans, l'entreprise David Brown France Engrenages de Thann avait présenté un plan d'investissement pour 2014 qui comprenait l'acquisition de deux nouvelles machines pour un montant de plus d'un million d'euros.

Stéphanie FREEDMAN