« Les graines de la paix doivent être semées »

Publié dans le panorama le Dimanche 27 janvier 2019 à 06:08:02

© L'alsace, Dimanche le 27 Janvier 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

« Les graines de la paix doivent être semées »
 

 
Le 1er RCP et les autorités militaires et civiles devant le monument aux Morts à l'occasion du 74e anniversaire de la libération de Widensolen.  Photo L'Alsace/Robert Furderer
Le 74e anniversaire de la libération de Widensolen a été célébré hier, samedi 26 janvier. Devant le monument aux Morts, étaient présents le député Eric Straumann, les maires Robert Kohler d'Urschenheim et Jean-Claude Kloepfer de Jebsheim, deux sections du 1er régiment de chasseurs parachutistes (RCP) de Pamiers (Ariège) et leur commandant, le colonel Sébastien Chêneteau.Une délégation du centre de première intervention (CPI) de Widensolen, onze porte-drapeaux ainsi que des personnalités de la société civile, des militaires et des membres des associations patriotiques ont également répondu à l'invitation de la maire de Widensolen, Josiane Bigel.

Après les honneurs au drapeau par le 1er RCP, Josiane Bigel a prononcé un discours rappelant que « la commune faisait partie des derniers villages à libérer avant de pénétrer dans Colmar. Widensolen brûlait, était en sang, mais était libérée ». L'édile a cité une maxime pacifiste de l'Organisation des nations unies (ONU) : « Les graines de la paix doivent être semées dans l'esprit des jeunes ». Pendant le dépôt des gerbes, la sonnerie aux Morts a retenti. Patrick Kautzmann, trompette major de la garnison de Strasbourg, a poursuivi avec La Marseillaise, hymne repris en choeur par toute l'assemblée.