Mulhouse Un pneu sur les rails d'un TER alsacien à Saint-Jean

Publié dans le panorama le Mardi 22 janvier 2019 à 06:20:45

© L'alsace, Mardi le 22 Janvier 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Mulhouse Un pneu sur les rails d'un TER alsacien à Saint-Jean
 

 
Samedi peu après 18 h, un TER alsacien en provenance de Mulhouse entrait en gare à Bâle/Saint-Jean quand le conducteur a repéré un objet posé sur la voie. Il a essayé de freiner, mais n'a pu éviter la collision. L'objet en question, c'était un pneu avec des jantes métalliques qui avait été déposé. Lors de la collision, le train a déchiré le pneu et en a traîné des morceaux avec lui, comme le parquet de Bâle-Ville l'a expliqué dimanche.

Le train n'a heureusement pas déraillé, personne n'a été blessé. Le conducteur a arrêté le train, a constaté qu'il n'y avait pas de dégâts, puis est reparti au bout d'un quart d'heure. Ce n'est qu'ensuite qu'il a prévenu les autorités responsables.

Des investigations de la police et des Chemins de fer suisses ont montré que les débris du pneu avaient endommagé un élément de signalisation. L'incident s'est produit à 500 m environ de la frontière franco-suisse. L'enquête se poursuit.
Déjà le 11 janvier

Le cas rappelle celui de la semaine précédente : le 11 janvier, un train avait été endommagé, déjà à la gare Saint-Jean, après une collision avec un fût métallique. Quand le train s'était arrêté, bloqué par le fût sous ses roues, il avait été tagué. C'était là encore un TER venant d'Alsace, qui allait à Bâle. Un deuxième fût avait été trouvé sur d'autres rails, toujours près de la gare Saint-Jean.

La police bâloise cherche à savoir si les deux affaires sont liées. Elle rappelle en tout état de cause que les faits sont graves : faire dérailler un train - ici, en l'occurrence, pour le taguer - peut avoir de lourdes conséquences, y compris coûter des vies humaines. J.-C. M.