Mertzen Trottoirs, mise aux normes de la mairie et RPI

Publié dans le panorama le Mardi 22 janvier 2019 à 06:05:08

© L'alsace, Mardi le 22 Janvier 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF
Mertzen Trottoirs, mise aux normes de la mairie et RPI
 

 
José Wininger, maire de Mertzen.   Photo L'Alsace/C.H.
En introduction de la cérémonie des voeux, le maire José Wininger a eu une pensée pour les deux personnes décédées en 2018 à Mertzen ainsi que pour les victimes des attentats de Carcassonne le 23 mars, Paris le 12 mai et Strasbourg le 11 décembre ainsi que pour les morts de la Première Guerre mondiale dont on a fêté le 100e anniversaire de l'Armistice. Concernant l'avenir de la maternité à Altkirch, il a appelé la population à la mobilisation : « Cette fermeture ne ferait qu'aggraver la situation d'accès aux soins, la pénurie de professionnels de la santé et nos déserts médicaux. »

Pour Mertzen, il a souligné l'achèvement tant attendu des travaux de restauration et de transformation du presbytère en logements : « Un soulagement mais les travaux ne sont toujours pas réceptionnés car nous sommes en attente de documents administratifs à fournir par le maître d'oeuvre. Nous avons tout de même obtenu des aides : 8000 EUR de la sénatrice Patricia Schillinger pour les deux cuisines, 60 600 EUR du conseil régional pour le classement BBC et une subvention du conseil départemental pour la rénovation de la façade. Le presbytère reste un patrimoine communal en adéquation avec les nouvelles normes d'accessibilité et environnementales. »

La commune a fait d'autres travaux comme le ragréage de la cave de la mairie, la reprise des escaliers des logements, le débranchement des fosses septiques et le changement des luminaires en led sur 26 points lumineux.

Le maire a aussi signalé une étude portant sur les trottoirs, qui devraient relier le quartier du Petit-Paris au bourg centre, ainsi que la réactualisation du règlement du cimetière intercommunal Mertzen-Fulleren-Strueth.

Pour 2019, il a annoncé la mise aux normes de la mairie, la plantation d'arbustes sur le parking de la salle avec l'installation de deux bancs réalisés par Christophe Fournier.
Interrogationsur l'école

Il s'est, par contre, montré soucieux de l'avenir des classes du RPI Mertzen-Fulleren-Strueth- Saint-Ulrich : « À la dernière rentrée, nous avons évité de justesse la fermeture d'une classe suite à la baisse des effectifs, ce qui aurait engendré une classe à plusieurs niveaux. Grâce au soutien du conseiller général, des élus et des parents d'élèves, nous avons réussi l'exploit de conserver les classes actuelles. Aujourd'hui, l'idée est d'ouvrir notre RPI vers les communes d'Altenach et de Manspach, ce qui serait un gage de pérennisation. Une réunion a eu lieu dans ce sens avec l'ensemble des élus et l'Éducation nationale avec pour objectif la rentrée 2019. Mais cela reste à concrétiser. »

Concernant l'environnement, il s'est félicité de la décision prise de renaturation de certains espaces communaux comme les chemins ruraux non utilisés, issus du remembrement de 1999, afin de sauver quelques vieux arbres pour recréer des abris pour les oiseaux et le gibier : « Un projet que nous concrétiserons avec les bénévoles, la LPO, le Smarl, les chasseurs, les exploitants agricoles et la région. »

Pour le futur, José Wininger a aussi évoqué le projet intercommunal de réfection de la toiture de l'église interparoissiale de Mertzen et le terrain d'honneur de l'ASM auquel il manque dix mètres : « La solution dérogatoire prendra fin en 2021. Le dossier est très complexe au vu des contraintes environnementales qui s'additionnent : Natura 2000, PPRI, Znieff (zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique) 1 et 2. » Le verre de la convivialité a clos la cérémonie.
Clément HEINIS