Geispitzen Réception des voeux : « Incompréhensible »

Publié dans le panorama le Mardi 22 janvier 2019 à 05:43:03

© Dna, Mardi le 22 Janvier 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

Geispitzen Réception des voeux
Geispitzen Réception des voeux : « Incompréhensible »
Devant les habitants et invités, le maire Christian Baumlin a redit son exaspération devant les déboires de sa commune et de ses projets, dont celui d'écolesalle communale.

 
Christian Baumlin, maire, dans un discours qui fera date à Geispitzen.
Christian Baumlin est un maire offensif dans le verbe, véhément face à l'incurie administrative, qui, lors de ses récents voeux à la population, a fustigé nombre d'incompréhensions qui affectent le pays, la région et Geispitzen.

En cette fin de mandat, le projet phare dans la commune est toujours au point mort. « Incompréhensible, le sort réservé à notre projet d'école. Cela fait plus de cinq ans que je vous remplis les oreilles avec lui. » On mesure la déception du maire. Pour la troisième année consécutive, le projet d'école-salle communale n'a pas été retenu pour les subventions d'État : « Sans accord de monsieur le préfet et sans subventions, il serait hasardeux d'investir dans une telle opération. » Et, pourtant, « travaillé, retravaillé, exposé en réunions à de multiples reprises devant le sous-préfet, devant la directrice de l'Éducation nationale du Haut-Rhin, avec le soutien de nos élus, tout le monde s'accordait à dire que le projet était viable, sensé et réfléchi ».
« Merci Monsieur le préfet pour tout ce beau gâchis »

Face notamment au député Bruno Fuchs, lequel se dit convaincu du bien-fondé de la démarche, Christian Baumlin argumente : « Rien que le fait de sortir l'école de son bâtiment historique n'apporterait que des avantages par rapport à la situation actuelle : stationnement, transport scolaire, préau, cours, pré, etc. Notre projet avait le soutien de toutes les personnes concernées. » Près de 100 000 EUR ont déjà été dépensées en frais d'études, en dossiers, en démarches administratives.

Pourtant, le dossier de Geispitzen n'était pas à l'ordre du jour pour l'attribution de la Dotation pour les équipements des territoires ruraux (DETR). « Ce sont les services qui décident ! Alors pourquoi faire de belles réunions avec les élus si ces derniers ne sont là que pour avaliser des décisions prises en coulisses ! Une escroquerie de plus et on peut même se demander où est le vrai pouvoir. Peut-être que Geispitzen n'est même pas à classer en territoire rural ? Merci Monsieur le préfet pour tout ce beau gâchis. » Les intéressés apprécieront...

Pour cette année 2019, la commune continuera à rechercher des solutions afin de réhabiliter les bâtiments publics. « De nouvelles solutions pouvant s'inscrire et satisfaire aux exigences des services de l'administration. Nous devons reprendre tous les projets et les traiter un à un, au risque de n'avoir pas toute la cohérence espérée et un étalement des travaux dans la durée. »

Le premier magistrat caresse l'espoir que des projets plus lourds puissent être consolidés dès 2020. Pour l'heure, le lotissement du Dorfmatten sera achevé, avec l'installation d'un éclairage public et la mise en place du revêtement final sur la chaussée (du moins la première phase). Seront programmés également des travaux de réfections de voirie.
P-B.M.