L'Alsace n'a plus de triple étoilé

Publié dans le panorama le Mardi 22 janvier 2019 à 05:32:29

© Dna, Mardi le 22 Janvier 2019
Droits de reproduction et de diffusion réservés
Télecharger la version PDF

 

Guide michelin 2019
L'Alsace n'a plus de triple étoilé
L'Auberge de l'Ill à Illhaeusern ayant perdu son troisième macaron Michelin, l'Alsace n'a plus de restaurant triplement étoilé. Une première depuis 1967. En revanche, elle compte trois nouveaux étoilés, et rafle deux nouveaux prix nationaux pour le service en salle et la pâtisserie.
 

 
Marc Haeberlin célébrait fin 2017 les 50 ans des trois étoiles de l'Auberge de l'Ill.
«C'est un coup de massue, on ne s'y attendait pas », réagissait hier Marc Haeberlin, chef de l'Auberge de l'Ill à Illhaeusern. « J'ai été prévenu dimanche midi par le directeur du Michelin Gwendal Poullennec. Il m'a dit que cette année, il y a eu plusieurs passages chez nous et que les inspecteurs ont trouvé que ça avait manqué de régularité. J'avais pourtant l'impression qu'on avait une bonne équipe en place, je trouvais qu'on avait bien fait évoluer la carte. C'est difficile à avaler, pour les équipes, pour l'Alsace, pour nos clients ».
« On ne va pas baisser les bras »

Les trois étoiles de l'Auberge de l'Ill brillaient depuis 1967, lorsque le père de Marc, Paul Haeberlin, et son frère, Jean-Pierre, tenaient la maison. « Quand on a eu la troisième étoile en 1967, il n'y avait pas d'article dans les journaux régionaux. Depuis, c'est beaucoup plus médiatique. Et mon père était triste quand il l'a reçue, car il avait peur qu'on perde nos habitués... »

Et d'ajouter : « Toute ma vie, j'ai toujours travaillé pour cette 3e étoile. Je ne suis pas né avec, mais presque... J'avais 12-13 ans quand mon père l'a reçue. C'est plus que deux tiers de ma vie ! Et ça ne va pas s'arrêter là. L'objectif est de la récupérer, mais ça ne va pas se faire en un an, je pense. On va tout faire pour, et ne surtout pas baisser les bras ».

Pour l'Alsace, terre de gastronomie, qui cumulait dans ses meilleures heures trois restaurants triplement étoilés (lire ci-contre), c'est une première depuis 1967 de ne plus avoir d'adresse affichant trois macarons Michelin. On comptait sur la Villa Lalique, tenue par Jean-Georges Klein, chef qui possédait trois étoiles dans son précédent restaurant, à l'Arnsbourg à Baerenthal, en proche Moselle. Mais celui-ci, bien que convoqué à Paris hier, ne figure pas dans les nouveaux promus.

L'Auberge de l'Ill devient donc le sixième restaurant doublement étoilé d'Alsace, avec La Fourchette des Ducs à Obernai, La Table d'Olivier Nasti à Kaysersberg, le JY's à Colmar, Le Cheval Blanc à Lembach et la Villa René Lalique à Wingen-sur-Moder. Partie remise...
Sophie DUNGLER Le guide Michelin France 2019 sera en vente à partir du 25 janvier. Lire également en page 12.

 

Le guide Michelin France 2019 sera en vente à partir du 25 janvier.